L'élevage d'Akhal vous présente l'Akhal Teke de Pur Sang
Passion

Héloïse GHIRARDI - Elevage d'Akhal

Héloïse GHIRARDI et l'Elevage d'Akhal : la passion des chevaux de sang qui s'est exprimée au travers de l'Akhal Teke de Pur Sang... Un élevage équin à découvrir en Lorraine (France)... Ces chevaux, les Akhal Teke ou akhaltekkin, existaient il y a 5000 ans, retrouvés dans les tombeaux des Scythes. Améliorateur de race, ils ont contribué à la création du Pur Sang Anglais, du Pur Sang Arabe ou encore du Trakehner...

L'Akhal Teke est
une légende vivante

Diaporama

Championnat d'Europe 2012

Galerie photos

 Elevage d'Akhal

 partis trop vite...

 Les poulains d'Akhal

  A vendre

 Manifestations équestres

 L'Akhal Teke en sport

 Les lignées

 Au Turkménistan

L'actualité
Ata Gush a son livre...
Ata Gush
---------

Retrouvez les chevaux d'Akhal vus par Artur Baboev
sur notre page Facebook
Agenda
Newsletter
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
Visiteurs

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Les Fiches Techniques - L'alimentation

 

L'alimentation des chevaux conditionnant toute la qualité de l'élevage , j’ai jugé utile de partager mes expériences …

en tant qu'éleveur, j'ai été amenée à étudier l'alimentation et surtout étant de nature curieuse et de formation scientifique, j’ai testé beaucoup de choses... Pour finir, il ne faut pas se le cacher, j’ai aussi étudié l’impact financier.
Je ne parle ici que de chevaux d’élevage et au travail en pleine santé et dont le suivi sanitaire est régulier (vermifuges, vaccins…)
 
Tout d’abord, il faut commencer par savoir de quels chevaux l’ont parle et donc de faire des groupes : chevaux de sang, poneys, ânes, chevaux de CSO... En effet, à l’intérieur de ces groupes les besoins seront identiques. Pour ma part, je ne peux parler que du groupe des chevaux dits de sang.
 
Parmi les différents tests infructueux, on peut parler :
 
·        Des floconnés : on en mangerait! C’est le concept marketing de cet aliment… mais le rapport qualité/prix et plus que prohibitif pour un éleveur ou bien fait radicalement monté le prix des pensions… je trouve personnellement que la cuisson doit enlever beaucoup de qualités nutritives car il faut presque doubler les doses.
·        Des granulés : Un confort indéniable pour l’humain… soit trop riches (gamme élevage), soit trop pauvres (gamme club). On ne sait pas ce qu’il y a réellement à l’intérieur malgré une récente réglementation qui oblige chaque fournisseur à apposer une étiquette. On ne peut doser que les quantités ce qui ne laisse pas un grand champ d’action pour les quelques cas particuliers toujours présents au sein d’un élevage.
·        Les « tout-en-un » : une nouvelle mode arrive l’aliment « tout en un », révolutionnaire plus besoin de donner de foin !!! nous n’avons aucun recule sur ce type d’alimentation mais je pense qu’il faudra en parler avec des vétérinaires afin de suivre les impacts : psychologique comme l’ennui ou physique comme une augmentation du nombre de coliques par exemple.
 
Ma démarche personnelle :
Le traditionnel : pourquoi changer une équipe qui gagne ? juste pour le confort de l’humain. Ce qui, dans l’équitation d’aujourd’hui, se retrouve à tous les niveaux : méthodes de travail, harnachements, enrênements…
En élevage, on ne peut pas jouer… les poulinières, les poulains ou encore les étalons ont des besoins énergétiques connus et reconnus à certaines périodes de l’année ou encore de leur vie.
De plus, l’éleveur s’il tient d’une part à la pérennité de son élevage doit maîtriser ses charges fixes et d’autre part à la qualité de son élevage, doit maîtriser les apports journaliers.
Malheureusement, la société moderne essaie de nous faire oublier ce qu’est l’essence même d’un équidé : un herbivore qui a deux besoins fondamentaux, se nourrir et se déplacer…
Tout d’abord, je dois préciser que mes chevaux sont sur une litière de paille
 
Mon alimentation est basée sur un apport conséquent en HERBE :
·        Fraîche quand les chevaux sont en pâture soit 6 mois de l'année
·        Séchée lorsqu'ils sont rentrés au box (3 à 4 mois par an) ou lorsque l'herbe n'apporte plus ce qu'il leur faut (en général début septembre - mi-avril).
 
1.       Au box :
Afin de compléter les besoins énergétiques des chevaux lorsqu’ils sont rentrés pour l'hiver, j’ajoute quotidiennement une ration composée d’orge aplatie et d’un correcteur de céréales :
  • à hauteur de 2/3 d'orge et 1/3 de correcteur pour une ration d'entretien
  • à hauteur de 50/50 pour un étalon en période de monte, une jument au cours de ses 2 derniers mois de gestation et début de lactation ou encore un poulain/yearling.
  • les poulains ont dans les 48 h de leur naissance une seringue de Starter,
  • pour diverses raisons le lait maternel peut ne pas suffire à nourrir un poulain (jument malade ou affaiblie, poulain orphelin,...), il faut alors lui donner du lait de subsitution puis rapidement de l'aliment solide lacté.
 
2.      Au pré :
Les chevaux au pré ont aussi un apport énergétique mais sous la forme de bloc d’aliments à lécher laissés en libre service et ce durant toute la période estivale.
Les poulains sont ainsi alimentés très tôt ce qui soulage la poulinière, facilite le futur sevrage et pallie à d’éventuelles carences.
 
3.      Cas particulier de la mauvaise herbe ou du mauvais foin :
Quand je dis mauvaise herbe ou mauvais foin, je parle en terme de qualité (année pluvieuse) mais aussi en terme de quantité (prairies sur-pâturées).

Dans ce cas précis, je suis très vigilante quant aux apports en vitamines et minéraux : au minimum deux cures par an (un petit conseil, les vitamines bovin sont identiques mais jusqu'à 10 fois moins chères).
Comme on ne peut pas compenser en augmentant les rations… il faut alors trouver un substitut comme le foin pré-fané que je rajoute à la ration de foin (de 30 à 50 % selon le cas) ou encore les aliments fibreux de type Alpha-A (mais ils sont très onéreux !)


4.   Les chevaux au travail :

Les chevaux au travail ont des besoins énergétiques supérieurs qui sont fonction de la quantité de travail quotidienne (UFC).
on ne doit pas augmenter la ration en volume mais plutôt l'augmenter en protéines et autres éléments nutritifs qui vont aider le cheval à faire du muscle.
J'utilise un complément de ration
DP Athlète qui me permet de concentrer ma ration en plus ce complément est gras ce qui convient particulièrement bien aux Akhal Teke : pour la petite histoire, les Tekes leur donnaient à manger de la graisse de mouton.

DP Nutrition

DP Nutrition

Les Technico-commerciaux en région : ici
Contactez le technico-commercial de votre région afin d'avoir le meilleur conseil et tarif. De plus, il se chargera de faire le lien avec votre revendeur le plus proche pour les livraisons.


Date de création : 18/12/2008 ~ 14:25
Dernière modification : 15/11/2012 ~ 23:24
Catégorie : Les Fiches Techniques

Imprimer l'article Imprimer l'article

 
Découverte

La race Akhal Teke

Les lignées

Les Fiches Techniques

Les Professionnels

L'Elevage d'Akhal

L'Elevage d'Akhal

Les chevaux

Les Pédigrées

Chevaux au travail

Les médias

Nos Champions

Les NEWS...
Ata Gush
élu "Meilleur Reproducteur" par la VNIIK
IAC uniquement

-------------
A vendre
Garynja d'Akhal
et
Alaynag
------------
Paillettes de Junuwich
et
Gadji Han en IART
Nous rendre visite
C'est toujours un plaisir pour moi de présenter les membres de l'élevage. Afin de ne pas trouver "porte close", je vous conseille de prendre rendez-vous avant tout déplacement.
Spécial !

En direct du Turkmenistan :

A vendre : sacs, aladjas, bracelets....


aladjas

Cliquez ici 

^ Haut ^